Email     Mot de passe  
Connexion | Inscription
La web-tv communautaire des professionnels
Ayant fait le choix de valoriser le capital immatériel
Rejoignez-les : proposez et partagez votre expertise
« L’Économie sociale et solidaire emploie 2,4 millions de salariés en France. Entre 2000 et 2010, les entreprises de l’ESS ont créé 23 % d’emplois supplémentaires contre 7 % en moyenne dans l’économie française. C’est donc un secteur dynamique, qui crée de l’emploi non délocalisable dans les territoires, dans des secteurs à fort potentiel de croissance : les services à la personne, l’économie verte ou le secteur sanitaire et social … » (1). Les leaders d’opinion & experts conviés autour de cette table ronde débateront des points suivants : • Comment la loi ESS du 31 07 2014 impacte-t-elle le secteur de l’ESS en matière de financement ? • L’utilité sociale & le service social rendu des entreprises de l’ESS sont-ils mesurables ? • La mesure de l’utilité sociale est-elle pertinente pour évaluer la performance d’une entreprise ? • Le capital humain est-il le facteur clé de la valeur des entreprises de l’ESS ? • y a-t-il un  point commun entre les principes de l’ESS et la démarche de responsabilité sociale des entreprises ? • L’espérance de vie des entreprises de l’ESS serait-elle plus longue que celles du secteur marchand, traduisant ainsi la plus forte valeur de leurs actifs immatériels ? (1) Extrait de Entreprendre autrement pour créer des emplois dans nos territoires – Projet de Loi ESS – Edito Benoit Hamon
Et hop, voici mon feedback :
Je signale mon opinion : je trouve ce sujet...




Infos diverses
Lieu : Lieu : Ministère de l’Économie & des Finances - 139, rue de Bercy 75012 Paris
Webcast
notes
AUDIENCE
 
Format : Conférence
Traitement : Événement
 

« L’Économie sociale et solidaire emploie 2,4 millions de salariés en France. Entre 2000 et 2010, les entreprises de l’ESS ont créé 23 % d’emplois supplémentaires contre 7 % en moyenne dans l’économie française. C’est donc un secteur dynamique, qui crée de l’emploi non délocalisable dans les territoires, dans des secteurs à fort potentiel de croissance : les services à la personne, l’économie verte ou le secteur sanitaire et social … » (1).

Les leaders d’opinion & experts conviés autour de cette table ronde débateront des points suivants :

• Comment la loi ESS du 31 07 2014 impacte-t-elle le secteur de l’ESS en matière de financement ?

• L’utilité sociale & le service social rendu des entreprises de l’ESS sont-ils mesurables ?

• La mesure de l’utilité sociale est-elle pertinente pour évaluer la performance d’une entreprise ?

• Le capital humain est-il le facteur clé de la valeur des entreprises de l’ESS ?

• y a-t-il un  point commun entre les principes de l’ESS et la démarche de responsabilité sociale des entreprises ?

• L’espérance de vie des entreprises de l’ESS serait-elle plus longue que celles du secteur marchand, traduisant ainsi la plus forte valeur de leurs actifs immatériels ?

(1) Extrait de Entreprendre autrement pour créer des emplois dans nos territoires – Projet de Loi ESS – Edito Benoit Hamon


Sujets potentiellement connexes :